Pour aller plus loin

HopHopFood est une association sans but lucratif

partie prenante de l'économie sociale et solidaire, de l'entrepreneuriat social, de l'innovation sociale,

de l'économie circulaire et de l'économie du partage

  • Puisque les individus sont au centre du gaspillage alimentaire pour certains et sont victimes de précarité alimentaire pour d’autres, nous pensons qu’il faut trouver des solutions avec eux, au plus proche de leurs comportements et de leurs besoins.
  • Nous proposons donc des démarches co-construites avec et pour les bénéficiaires de la solidarité alimentaire (sur et en partenariat avec des territoires), des pilotes, des partenariats à géométries variables, une plateforme digitale à faire évoluer… Nous nous voulons inclusifs. Nous pensons que chacun peut avoir un désir d’améliorer les choses et détient une partie de la solution globale pour que le monde aille dans la bonne direction.

HopHopFood ne supprimera pas, à elle seule, ni la totalité du gaspillage alimentaire, ni la précarité alimentaire des 8 millions de personnes qui en souffrent en France !

Nous participons modestement aux nombreux efforts et projets de réduction de la mal bouffe ou de la réalité des femmes et des hommes, migrant-e-s ou étudiant-e-s notamment qui, le soir, font les poubelles dans nos villes et nos villages.

Pour télécharger notre présentation générale d'HopHopFood, A télécharger ici

HopHopFood a déjà été identifiée par de nombreuses institutions françaises et européennes comme "Innovation sociale" : voir ici !

HopHopFood s'inscrit dans une démarche européenne de lutte contre le gaspillage alimentaire, car 53 % du volume et 74 % de la valeur du gaspillage alimentaire provient des particuliers ! Voyez plutôt ces slides

Signataire du 2ème Pacte National de Lutte contre le Gaspillage Alimentaire et acteur responsable et engagé auprès des pouvoirs publics, HopHopFood a participé activement au débat en ligne lors des Etats Généraux de l'Alimentation. HopHopFood suit attentivement les discussions autour de la future "loi pour ... une alimentation saine et durable" et a formulé un certain nombre de demandes pour introduire les dons alimentaires de particuliers (actuellement totalement passés sous silence) dans les articles 12 (précarité) et 15 (gaspillage). Voir cette petite présentation PPT !